20190822_090541

20190822_090551

Serait-ce le signal d'un automne précoce ?

D'un hiver à l'image de celui que nous venons de vivre ?

Toujours est-il que ce sont bien des cigognes qui ont fait une « halte migratoire » dans un champ route des collières.

On aurait pu en comptabiliser un bon nombre.

Mais pas de panique, on a encore un peu de temps avant de sortir les moufles... car cette interruption de vol n'est qu'une conséquence du manque de vent sur notre littoral.

Un petit souci qui ne saurait durer...

Nos amis les cigognes devraient donc rapidement retrouver leur plan de vol habituel vers les pays chauds, en nous laissant entrevoir les prémices d'une météo plus fraîche.

 N'empêche que des cigognes au mois d'août, c’est un peu étonnant, non ?